Archives de catégorie : CNT-AIT 63

Tartufferie et COP21

 
Ben voilà, alors qu’en France tout individu manifestant peut se retouver en GAV après que des tarés de Dieu se soient fait péter la gueule, les dirigeants du monde capitaliste à la solde de quelques grands groupes pétroliers, nucléaires, bétonneur…. discutent de comment tous ces financiers vont pouvoir encore gagner un max de blé en siphonnant le reste des énergies fossiles pour les riches et exploiter les pauvres avec un peu de peinture verte.
Pendant ce temps là, des biens pensants à tendance vert pour faire simple, font des marches, se tiennent par la main comme à la kermesse en pensant influencer sur la COP21.
C’est qu’on est en période de Noël ça doit être ça, ils y croient ! Et pis pour certains y’a des élections !
D’ailleurs les temples de la consommation où se massent les gens avec le pouvoir d’achat ne sont pas fermés pendant l’Etat d’Urgence !
Coté les franchouillards, ne seraient ce pas en partie les mêmes qui ont voté Chirac en 2002, voté le changement c’est maintenant en 2012 (alors que le changement avec l’état d’urgence), applaudis la bleusaille en janvier dernier… Ceux là même qui veulent consommer autrement, non…?
Stop à la connerie, ça va un moment.
Z’ont pas compris ou ne veulent pas comprendre qu’il faut détruire le monde dans lequel on vit et pas l’aménager en le soupoudrant pour éviter que la marmite pète trop tot. Faut bien que les capitalos s’enrichissent encore un peu avant de crever quite à fasciser le monde.
C’est ce vieux monde qu’il faut détruire.
Reprendre nos vies en main c’est :
Bannir au max l’échange de pognon. (genre huile de friture carburant contre bouffe, c’est du vécu !)
Comprendre déjà que l’éléctricité est une hérésie thermique. 1/3 à 1/2 de conso d’elec en moins envisageable, bye bye l’atome. Que quasi seule la France a choisie cette énergie dans le monde (30% des ménages chauffés à l’atome contre 5% en Allemagne par ex.)
De fabriquer son chauffe eau solaire,
De dimensionner sa petite centrale solaire photovoltaïque, son éolienne…
Réapprendre que notre nourriture est notre premier médoc.
Trouver,squatter un bout de terre en commun pour faire des légumes, éléver des poules…
Que les ZAD et autres sont des endroits d’expérimentations de modes de fonctionnement
Ouvrir des squats et imaginer d’autres moyens de fonctionner et d’auto-produire
S’autonomiser en mileu rural seul ou à plusieurs
Récup de l’huile de friture et de rouler avec (pour dire merde à Total).
…..
Et ben nous au lieu de discutailler, avec la CNT-AIT/63, on édité 2 modestes petites brochures sur l’autonomie en énergie et en eau
 
Un Anarkototosyndicaliste de nulle part

« No Pasaran ! », retour sur une journée de mobilisation contre le racisme et les violences policières à Béziers.

lu sur scalp34

envoyé par la CNT-AIT de Clermont

Samedi 4 juillet 2015, une journée contre le racisme et les violences policières était organisée à Béziers (34) par la CNT-AIT 34, le SCALP – No Pasaran 34, la Cloch’Arts, le collectif « Urgence Notre Police Assassine » et l’Action Antifasciste Marseille.

DSC_0682

Deux jours avant que le maire de Béziers, Robert Ménard, ne fasse une cérémonie d’hommage devant la stèle de l’OAS, une ancienne organisation terroriste d’extrême-droite, fondée par des partisans de l’Algérie Française, une quarantaine de bitterois, soutenus par des militants venus de Perpignan et Montpellier, se sont rassemblés afin de dénoncer la falsification historique à laquelle se libre le maire d’extrême-droite, et rappeler, alors que la police municipale se voit désormais dotée d’armes à feu, que les crimes policiers se multiplient en France ces dernières années.

En fin d’après midi, un débat sur les violences policières à eu lieu en présence de Farid El Yamni, co-fondateur du collectif Urgence Notre Police Assassine, et frère du jeune Wissam, tué par des policiers à Clermont-Ferrand en 2012. Ce débat a été l’occasion de revenir sur le processus habituel entourant les crimes policiers en France, ou la justice et le gouvernement soutiennent systématiquement une police dont ils ne peuvent se passer, puis d’aborder les perspectives et enjeux des mobilisations contre les crimes et violences d’État.

La journée s’est ensuite conclue par la projection du documentaire antifasciste « Acta Non Verba », qui affirme la nécessité de réinvestir le terrain des luttes sociales et de la solidarité concrète.

Le pouvoir est maudit

cnt 30 mai

Les sections de la CNT-AIT/63 de Clermont-Ferrand et de la montagne thiernoise organisent et vous invitent à une après midi  discussion  “le pouvoir est maudit” (histoire de mouvements révolutionnaires) le 30 mai prochain au café lecture des Augustes rue Gauthier de Biauzat à Clermont-Ferrand entre 14h30 et 18h30.

 

 

Toutes et tous en grève le 9 avril

greve-9-avril

Salut à toutes et tous,

Les syndicats CNT-AIT de Clermont-Ferrand et Thiers appellent à se mettre en grève et à manifester le 9 avril contre la loi Macron, véritable loi de classe qui nous ramène plus d’un siècle en arrière. Nous travaillons sur une brochure à ce sujet.
Pour nous anarchosyndicalistes, une grève de 24h n’est que le spectacle de la contestation, face à la véritable guerre qu’ils  nous mènent, il faut une grève générale autonome, à nous de la construire !
 
Rendez-vous à 10h30 place du 1e mai sous les couleurs rouge et noir, avec un cortège anarchosyndicaliste !
 
L’Etat nous attaque, attaquons l’Etat !

CNT-AIT 63

Espagne : Une seconde Opération Pandora fait 28 arrestations

Il y a trois mois, la police espagnole avait procédé à de nombreuses perquisitions en Espagne, visant spécifiquement le mouvement anarchiste sans vraiment spécifier les actions reprochées. Ce 30 mars, la police espagnole a recommencé en perquisitionnant de nombreux lieux du mouvement libertaire espagnol, dont 6 squats. Comme lors de la première perquisition, c’est un squat important qui était la cible principale, le Centre Occupé Autogéré de La Chimère. 28 personnes ont été arrêtées : 14 pour « Appartenance à organisation criminelle a visée terroriste » et 14 pour rébellion. Parmi les 14 arrêtés via la loi antiterroriste : 9 l’ont été à Madrid, 3 à Barcelone et 2 à Palencia. Ils sont accusés d’appartenir aux « Groupes Anarchistes Coordonnés » et d’avoir fait des attaques incendiaires et des sabotages.

Les personnes qui avaient été arrêtées lors de la première rafle de l’Opération Pandora ont depuis été libérées, devant payer une caution de 3.000€ par personne.

Comme la dernière fois : de nombreuses manifestations et rassemblements sont organisés à travers l’Espagne pour protester contre cette nouvelle attaque contre le mouvement anarchiste. Des milliers de personnes y participent actuellement.

Cet article a été envoyé par CNT 63

Clermont Ferrand : Infotour No-CIGEO (Bure) 17 mars 19h30 à l’hotel des Vils (55 av. union Soviétique)

afficheINFOTOURcouleur-vierge(1)

Article suggéré par un copain de la CNT Clermont.

 

Si on laisse faire, 100 000 M3 de déchets atomiques à haute activité et à vie longue pourraient être enfouis à 500m sous terre à Bure en Meuse/Haute Marne et condamner ce territoire et bien plus, avec toutes les nuisances que cela implique.

Une lutte y vit depuis plus de 20 ans et reprend force face à l’accélération du projet et suite au fiasco du pseudo-débat public.

Nous souhaitons venir échanger avec vous afin de tisser des liens en dehors du territoire de Bure, et ainsi contre-carrer la stratégie de l’ANDRA qui confine le problème à un territoire dépeuplé.

CIGEO n’est pas un projet local, mais bien le chaînon manquant du programme nucléaire français et le gage de sa poursuite, de son renouvellement et de son exportation. Il s’ajoute à la longue liste de tous ses grands projets inutiles imposés et destructeurs.

Alors que l’instruction administrative du projet est en cours et que le début du chantier de CIGEO est prévu pour 2019, il est temps d’amplifier la résistance – partout.

En organisant cet info tour, nous souhaitons faire connaître la lutte contre le projet CIGEO, le nucléaire et son monde et étendre cette lutte au niveau national et international.

 

Nous espérons ainsi favoriser l’émergence de résistances locales et de comités de soutiens autonomes et l’appropriation par tout-e-s de la campagne BURE 365 (http://nocigeo.noblogs.org/actions-bure-365/).

 

L’infotour est (aussi) l’occasion de préparer/présenter le camp de cet été à Bure, qui vise à  permettre des rencontres de groupes et de personnes en lutte sur des bases politiques radicales et anti autoritaires au niveau européen et si possible international.
Plusieurs perspectives pour un camp autour de Bure à l’été prochain : sommet climatique COP21 en décembre 2015 à Paris, retours critiques sur les contre-sommets, constituer un réseau de luttes locales qui ne connaissent pas de frontières, causer de nos pratiques et partager nos questionnements (rapports d’ oppression, horizontalité, autonomie, etc), faire connaitre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires, etc….

 

Venez en discuter !