Archives mensuelles : septembre 2014

FUCKNIVAL le concert Punk de Montluçon/Désertines

FucknivalL’incontournable festival Punk de Montluçon aura lieu les vendredi 10 et samedi 11 octobre sur le stade du Vercher 03630 Désertines.

Comme d’habitude il y aura de nombreux groupes Blatoidea, Low Rollers, The Last, Artweg, Fuckin’Delight, Dezes, Bagnox, Holy Holster, Nation Suicide, Burning Lady, Bitch Slappers, Vasectomy, Les Pieds Sales, Harakiri, Gastéropodes Killers + Guest….

Les 2 jours de concert pour la modique somme de 15 €…..

 

Bien sur il y aura tout ce qu’il faut pour se restaurer et se désaltérer et surtout un camping sur place pour éviter les emmerdements avec les keufs !!!!

Russell Tribunal on Palestine

tribunal

Mais qu’est-ce donc en fait que ce Tribunal ?

D’aucuns en auront entendu parler. Perso, vaguement mais vraiment sans plus !

Jusqu’à ce qu’une amie anarchiste, Aire Libre, de Bruxelles (qu’on prononce Brussel, elle y tient beaucoup) m’en parle il y a quelques jours car ce Tribunal s’est justement réuni les 24-25 septembre.

 

Continuer la lecture

Les grands noms de l’Anarchisme (6) Voltairine de Cleyre

Voltairine

Voltairine de Cleyre

Voltairine de Cleyre, née le 17 novembre 1866 à Leslie, Michigan et morte le 20 juin 1912 à Chicago.

Enseignante, athée, libre-penseuse et anarcho-féministe. Elle était une activiste anarchiste américaine qu’Emma Goldman désignait comme « la femme anarchiste la plus douée et la plus brillante que l’Amérique ait jamais produite. »

 

 

Continuer la lecture

Les Grands noms de l’Anarchisme (4) Louise Michel

louise michel2

Une vie de militante

Louise Michel est née le 29 mai 1830 en Haute-Marne au château de Vroncourt, fille naturelle d’un châtelain et de sa servante, Marianne Michel. Elle grandit dans la famille de ceux qu’elle appelle ses grands-parents, où elle semble avoir été heureuse, se montrant, très jeune, altruiste par nature avec son entourage, et où elle reçoit une bonne instruction. Elle poursuit ensuite des études à Chaumont où elle obtient le brevet de capacité permettant d’exercer la profession d’institutrice. Mais elle refuse de prêter serment à l’Empire, et crée une école libre où elle enseigne durant trois années selon des principes républicains qui lui valent quelques réprimandes de la part des autorités.

Continuer la lecture