Le 31 mars à Montluçon avec les Lambdas Insoumis

manif 310316 013

Les Lambdas Insoumis présents à la manif !

A d'Anar

Tract des Lambdas Insoumis :

LOI TRAVAIL + CAPITALISTES INASSOUVIS = LAMBDAS INSOUMIS

Mais qui sont ces Lambdas ?
Ben, c’est toi, lui, elle, vous, nous, enfin c’est presque tout le monde. Toutes celles et tous ceux qui jour après jour enrichissent par leur travail ou leur misère toute cette engeance de profiteurs (euses) de tout poil, que sont les capitalistes, les multinationales, les investisseurs, les banquiers, en un mot le « Marché ».
Alors que le Lambda est majoritaire dans le pays et par le monde, le Lambda reste isolé, car personne ne lui a dit que le sauveur suprême n’existe pas. Le Lambda délègue son pouvoir aux beaux parleurs et se soumet à des intérêts qui ne sont pas les siens.

Le Lambda est détenteur d’un pouvoir qu’il ne soupçonne pas. Quand le Lambda s’oppose à l’oppression que met en place son « délégué politicien », le Lambda se réveille avec la gueule de bois.
Le jeune Lambda fait peur à tous les pouvoirs, car pas encore terni par des décennies de croyance, soit au pouvoir de l’argent, soit aux politiciens bleu, bleu marine, rose, rouge ou bien vert. Le jeune Lambda peut encore imaginer sa vie, une vie sans esclavage salarié, une vie où tous(tes) seront acteurs (trices) de leurs décisions.

Et les Lambdas insoumis alors ?
Ben, c’est toi, lui, elle, vous, nous, enfin c’est presque tout le monde. Toutes celles et tous ceux qui jour après jour s’opposent, par leurs actions et la solidarité de classe, à ces profiteurs (teuses) et ces assisté(e)s que sont les capitalistes, les multinationales, les investisseurs et les banquiers.
Le Lambda insoumis ne reste pas isolé, mais se rassemble lors d’assemblée générale. Il ne remet pas ses intérêts entre les mains de tribuns et encore moins à celles d’un sauveur suprême qui se réclame de gauche, de droite, d’extrême droite, du centre, de l’écologie ou même du religieux.

Le lambda insoumis n’est pas surpris par la répression, car il ne délègue pas son pouvoir à quiconque. Pour lui, le politicien n’est autre que le collaborateur et le chien de garde du capital, son existence ne vaut que par l’existence de la société capitaliste. Donc les deux devront disparaître pour que les Lambdas insoumis puissent vivre.
Le jeune Lambda insoumis est, par nature, désireux de vivre sans entrave. Il se pose donc les questions suivantes, doit-il perdre sa vie à la gagner ? Et produire, pour qui ? Pour quoi ? Et comment ? Pour lui, l’intérêt du plus grand nombre prime sur l’intérêt de cette minorité qui veut gérer sa vie.

UN JOUR NE SUFFIRA PAS !
BLOQUONS TOUT !

manif 310316 004 manif 310316 005 manif 310316 006 manif 310316 008

Le bureau du PS local redécoré… quelle idée de se trouver sur le passage de la manif aussi !

manif 310316 007

Pas mal de monde… bien plus que toutes les dernières manifs ou derniers rassemblements, mais le 5 avril il faut être encore bien plus nombreux !

manif 310316 009 manif 310316 010 manif 310316 011 manif 310316 012

1700 selon les RGs, 2600 selon la Cégète, perso j’aurais bien dit 3000 !

manif 310316 014 manif 310316 015 manif 310316 017 manif 310316 018 manif 310316 019 manif 310316 020

et pour finir, 2 petite vidéos, Erwan pour Solidaires

Et Juani pour la CNT. Vous pouvez entendre une voix rocailleuse en fond sonore qui pense que le Parti Socialiste est de gauche, que Jaurès était socialiste, que ce genre de discours poussait les gens à voter à droite. Après la vidéo je me suis évidemment engueulé avec le gars en lui rappelant que le PS avait fait pire que tous les partis de droite avant lui et que, par conséquent c’était également un parti de droite et que Jaurès, le pauvre, était à la SFIO rien à voir avec les merdes qui nous gouvernent. Il a ajouté que je devrais réviser mon histoire et comme il était plus vieux que moi, il en savait forcément plus. Ce à quoi j’ai répondu que l’âge ne faisait rien à l’affaire et qu’il en était la preuve vivante… visiblement il n’avait pas dû prendre son petit cachet parce que, se balader avec le logo de la CGT au milieu d’une manifestation contre une loi pourrie et crier haut et fort que le PS est de gauche… ça craint !

 

Cette loi est la pire qui nous soit arrivée ces 50 dernières années.

Après la loi Rebsamen, après la loi Macron, il n’est vraiment pas possible de laisser passer la loi El Khomri. Loi qu’on lui a donné à faire passer et que, visiblement, elle n’a pas préparé elle-même, d’où la démission de son chef de cabinet.

Ce n’est ni amendable ni négociable ! Cette loi est un retour de plus d’un siècle en arrière.

Le 9 mars c’était bien… le 31 mars c’était très bien… mais le 5 avril il faut que ce soit exceptionnel !!! Que les jeunes bougent leurs parents ou que les parents suivent leurs enfants, c’est comme on veut mais il faut absolument faire exploser le compteur !

Toutes et tous dans la rue le 5 avril !!!

Nan, nan, nan, nan, on n’y croit plus

Votre démocratie, on n’y croit plus

Nan, nan, nan, nan, on n’en veut plus

Votre démagogie, on n’en veut plus

Nan, nan, nan, nan, on n’y coit plus

Votre politique, nan, on n’y croit plus

Nan, nan, nan, nan, on n’en veut plus

Votre système, nan, on n’en veut plus

Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Nous sommes le peuple, nous sommes le pouvoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *