Sexisme ! Sexisme ? Vous avez dit sexisme ?

sexisme

Et si on parlait un peu de ce qu’il se passe dans nos milieux dits militants ?

J’ai un peu évoqué le sujet dans mon second livre en écrivant sur l’objectivation sexuelle des femmes dans un monde patriarcal. Ce n’est pas le thème unique du livre mais j’y fait référence car c’est un sujet toujours inévitable lorsqu’on parle de la femme en tant « qu’objet » de plaisir pour les hommes.

Simone de Beauvoir disait « La société a toujours été mâle; le pouvoir politique a toujours été aux mains des hommes… Le triomphe du patriarcat ne fut ni un hasard ni le résultat d’une révolution violente. Dès l’origine de l’humanité, leur privilège biologique a permis aux mâles de s’affirmer seuls comme sujets souverains. »

L’homme a toujours été un oppresseur pour la femme opprimée !!!

J’entends déjà les réflexions du genre « faut pas exagérer, tous les mecs ne sont pas des tarés sexistes ! » ou « tu te crois meilleur que les autres ?« … et j’en passe.

Ouais ! En fait on n’avance toujours pas.

Je ne me considère pas mieux que les autres même si je m’efforce de me corriger au maximum et je me dis que, heureusement, dans les milieux militants anarchistes et de gauche dont je fais partie nous évoluons dans le bon sens.

« C’est ma dernière surprise partie, je m’écrase le nez au hublot
J’ai mon contrat de confiance l’encéphalo qui faut
J’ai du bol, j’en vois un qui rigole…« 

En l’occurrence ça serait plus d’un quand même !!!

Je me bats depuis plusieurs années contre ces attitudes sexistes et oppressives dans les milieux syndicaux. Je pensais sincèrement qu’en militant de plus en plus dans les milieux anarchistes, j’avancerais vers un monde sincère et égalitaire où les femmes n’auraient plus à justifier d’être des femmes.

Mais, là aussi, certains confondent compagnes et possessions. Et quand celles-ci décident de s’émanciper ou d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte, ce sont forcément des putes ou des petites bourgeoises…

Cette attitude abjecte est évidemment pourrie et répréhensible mais le comble c’est que cette attitude, á défaut d’être tolérée et acceptée par les autres camarades, est tout simplement ignorée comme si de rien n’était.

En tant qu’anarchiste, prôner la liberté et l’émancipation des peuples mais pratiquer l’oppression sexiste, est un véritable oxymoron !

Cherchez l’erreur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *