Coup de gueule

coup de gueule

Une fois n’est pas coutume, me dira-t-on ! Mais ce n’est pas le premier ni, sans doute, le dernier rétorquerai-je !!!


4 mois de luttes, 4 mois pour rien. Ouais ! Je sais ! Ce n’est pas très optimiste ! Mais voilà, c’est la triste réalité.

La faute à qui ? La faute à quoi ? L’unité sans doute ! La volonté aussi peut-être !

Les grèves à répétition espacées, je suis désolé de le dire mais ce n’est pas très efficace. Ça essouffle surtout les militants mais ça ne fait pas trembler le Capital. Même le blocage des raffineries ou dépôts d’essence n’ont eu que très peu d’impact.

Quant à ceux qui ne font jamais grève, ils ont toujours une bonne excuse : pas de pognon, perdu d’avance ou, encore mieux, c’est surement une bonne loi… jusqu’au jour où ils se feront virer grâce à cette loi qu’ils n’auront jamais combattue.

La condamnation des « casseurs » ou des fameux « black blocs » par nos élites, la télé et même par les manifestants, syndicalistes ou pas d’ailleurs, me fait doucement marrer.

– quoi Alain ? Tu es pour les casseurs ? Je te croyais « non violent » ?

– ben ouais mon pote, être soi-même « non violent » ne veut pas dire nécessairement que je condamne ce type d’action. On peut toujours demander gentiment à Valls et consorts qu’ils se cassent et qu’ils nous laissent les clés mais je ne suis pas certain qu’ils soient d’accord.

A la dernière manifestation que j’ai pu faire, le préfet n’a pas daigné nous recevoir. Certains ont préconisé d’envahir la préfecture… mais comme ce n’était pas prévu à l’avance (sic), le SO a empêché certains manifestants volontaires de le faire. J’avoue que ça m’a un tantinet agacé et je suis loin d’être le seul.

Y’a pas à dire, le matraquage des meRdias, c’est efficace !

10 vitres cassées à l’hôpital Necker par un individu douteux ont bien plus fait parler les journaleux que les 22 000 emplois supprimés dans les hôpitaux par le pouvoir en place qui, au passage, continue la destruction du bien commun commencée par l’équipe du «nain de jardin».

Une chose est sûre, c’est que dans les semaines à venir, partout où les socialistes feront des meetings, des réunions, des discours, des commémorations, il faudra les pourrir jusqu’à la moelle.

Exemple : le 26 juillet, c’est le traditionnel rassemblement des socialistes devant la stèle de Marx Dormoy à Montluçon. Toutes les huiles y sont en général… c’est un exemple parmi tant d’autres…

Les tentatives de discussions « citoyennistes » comme Nuit Debout n’ont pas eu beaucoup d’impact non plus sur le mouvement. Cela permet néanmoins d’avoir des discussions intéressantes avec des personnes, jusque-là, peu engagées pour certaines. On réapprend des modes de discussion à la sauce anarchiste… mais surtout sans parler d’anarchie ! C’est un mot qui fâche certains.

La discussion, en son sein, d’aller ou non voter l’an prochain, pose problème à ce que j’ai pu entendre. Pourtant l’évocation de terme comme « Démocratie Directe » semble avoir de plus en plus d’écho. D’autres évoque le « tirage au sort » cher à Chouard et ses « Gentils Virus »… comme si un virus pouvait être gentil. Il reste évidemment ceux qui sont pour une 6ème République, certains que ça va beaucoup changer les choses. Mouvement qui est, par ailleurs, infesté de Gentils Virus ! Berk !

Moi je dis, autonomie, autogestion ! Ni 5ème, ni 6ème République ! Développons les circuits courts et sortons de ce système nauséabond, néfaste pour l’être humain et pour la planète.

Virons tous ces nuisibles, profiteurs, faiseurs de misère.

Aux chiottes l’État et ses sbires ! Ni dieu, ni maître !

coup de gueule2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *